Anne Pourny Galerie 21 #Galerie d'Art #Toulouse #Balma

Anne Pourny Galerie 21 #Galerie d'Art #Toulouse #Balma

Article
Accueil Galerie21
 
| Galerie21 | Actualité | Divers  Vu 238413 fois
Article N°17213

Anne Pourny Galerie 21 #Galerie d'Art #Toulouse #Balma

La Galerie d&#39;art de Balma a la chance de pouvoir faire d&eacute;couvrir au public une &quot;petite partie&quot; des nombreuses oeuvres d&#39;Anne Pouny, durant l&#39;exposition de l&#39;association d&#39;Estampadura dont elle fait partie.<br /> La Galerie 21 expose la &quot;facette&quot; Graveur d&#39;Anne Pourny, car elle vit trois formes d&#39;expressions : La Peinture, la Gravure et l&#39;Encre.<br /> Lorsque elle les aura avanc&eacute;s le plus loin possible, elle pourra dire, qu&#39;elle a embrass&eacute; les mouvements de la vie.

Anne Pourny,
Née en 1943 à Tarbes (Hautes Pyrénées)
Elle peint depuis toujours et partage son temps entre Paris et le sud ouest de la France. Ses œuvres pleines de lumière sillonnent le monde (France, États Unis, Chine, Japon, Mexique, Liban, Europe de l’est…)
Excellent graveur, elle a illustré de ses gravures plusieurs livres de poètes.



Anne Pourny a été marquée par le courant de l’abstraction lyrique américaine, notamment lors de  son passage à l’atelier Madhavi au Centre Culturel Américain de Paris. Puis de nombreux voyages en Chine et au Japon et ses travaux avec des grands maîtres dont Kano à Kyoto et Zao Wou-ki, ont enrichi son inspiration et l’ont conduit à une attitude face à la nature qui est proche de celle du peintre chinois : "d’un geste, écarter brumes et écumes ou faire naître vents et tumultes".

A travers ces travaux, c’est le mystère des forces de la nature, bouillonnantes et éblouissantes, que l’artiste nous fait découvrir grâce à sa grande maîtrise de la couleur et de la lumière. C’est aussi le mystère de la vie et de la mort qu’Anne Pourny exprime à nos sens, en nous emmenant au-delà du visible, dans un monde intérieur.

"Comme Turner, je veux dire les beautés du monde", car ce peintre reste la principale source de son travail, au côté de Rembrandt dont elle nourrit ses émotions et ses recherches. C’est donc tout naturellement qu’elle passe de la peinture à la gravure et aux encres pour essayer d’être, dans son abstraction, "aussi proche de la nature que possible", pour renforcer l’intime connexion qui existe entre elle et ses œuvres, et qui nous surprend, nous attire et parfois nous submerge.

Mer bretonne, rivières laotiennes, désert d’Atacama, temples coréens ou fjords norvégiens sont aujourd’hui ses domaines favoris d’inspiration et de méditation, pour "se mettre à l’écoute de la nature, de l’infime et de l’immense à la fois".

Anne Pourny a choisi de résumer ainsi le sens de son œuvre :    

"Ce qui m’intéresse : la pulsion originelle qui met en route le mouvement de l ’Univers. Quel mystère !  Tenter de montrer la présence manifeste de la vie intérieure en chaque chose, et de réveiller la conscience de notre existence, comme étant partie de l’Univers."

 

Anne POURNY collabore régulièrement avec des écrivains et des poètes tels que François Cheng, pour réaliser des ouvrages de bibliophilie.



Sylvie AMIGO

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant